Showcase


Développement de FenuaSoft

fenuasoft

http://www.lolita.pf/fenuasoft

Rendu final (version Web) du projet : http://www.lolita.pf/fenuasoft/webtree/fr/home.html

Dans le cadre de l'association LoLiTa (Logiciel Libre à Tahiti) dont j'étais membre actif, j'ai participé à un projet de lutte contre la fracture numérique en Polynésie Française. L'idée initiale était de proposer un CD ou une clef USB avec une sélection de logiciels libres. Le tout dans une interface conviviale facilement exploitable sous Windows.

Cette interface est basé sur un navigateur Web léger et customisé K-meleon qui se lance automatiquement lors de l'insertion du CD-ROM. Un script PHP spécifique a été réalisé pour générer automatiquement l'interface Web embarquée (présentation, liens, onglet et exécutables). Le fonctionnement était de respecter une structure de répertoire (nom application) avec des métadonnées (exécutable, lien de téléchargement, fichier au format HTML) pour que l'interface finale soit générée automatiquement grâce au script PHP.

Le projet est basé sur Chantra lui-même basé sur OpenCD.

Le projet a été réalisé de façon à pouvoir être mis à jour régulièrement, pour proposer une sélection de logiciels constamment réactualisée, étoffer la documentation, la compléter, la renouveler... Le projet a été prévu pour être multilingue, rien n'empêche d'en faire plusieurs versions, à destination de publics différents (une version spéciale éducation...). Ce projet a connu un relatif succès à Tahiti et a permis à l'association d'obtenir des subventions de la part du gouvernement (quelques millions de francs CFP) qui ont, je l'espère, pu servir à promouvoir les logiciels libres et leurs usages pour réduire la fracture numérique.

Objectifs du Projet

  • Rendre le logiciel libre accessible

Le cédérom permet l'accès aux logiciels sans accès à internet. Nous connaissons tous les difficultés des connexions à Tahiti, il est facile d'imaginer les difficultés que rencontrent les internautes dans les îles éloignées... Le site internet www.fenuasoft.org permet de rendre disponible les meilleurs logiciels grand public à Tahiti en téléchargement local.

  • Rendre le logiciel libre familier

Beaucoup de connectés, tant privés que professionnels, sont intéressés par la possibilité de trouver une source de logiciels fiable. La compilation de logiciels libres est un bon moyen de familiariser les utilisateurs à des logiciels qui sont disponibles sur internet mais qu'ils ne connaissent pas forcément.

  • Réduire la fracture numérique (but principal du projet)

La fracture numérique sépare ceux qui ont les moyens (financiers et culturels) d'accéder aux richesses de l'informatique et de l'Internet, et ceux qui ne les ont pas. De nombreuses familles, faute d'avoir été familiarisées avec cet outil qui devient, aujourd'hui, quasi incontournable, courent le risque de se voir petit à petit abandonnées sur le bas-côté des autoroutes de l'information. Il faut que tout un chacun puisse demain avoir la possibilité de comprendre et maîtriser l'outil informatique, et de le faire d'abord chez lui, dans un environnement qui lui est familier. Un deuxième point est la somme à débourser pour s'équiper d'un ordinateurpersonnel. Alors même que le prix du matériel informatique devient plus accessible, les logiciels restent très chers, et notamment le premier d'entre eux : Le système d'exploitation.
C'est dans cette optique que le projet FenuaSoft intervient afin d'inculquer la philosophie des logiciels libres au plus grand nombre. La plupart des logiciels fournit par FenuaSoft se retrouvent sur différents systèmes d'exploitation et donc la compilation de logiciels libres pour Windows est un bon moyen de préparer le grand saut vers Linux (système d'exploitation libre) : l'utilisateur y sera moins dépaysé puisqu'il y reconnaîtra des applications qu'il utilise déjà.

Le travail réalisé a été le suivant (en gras les tâches que j'ai réalisées) :
– Création d'une interface simple et intuitive, avec démarrage automatique,
Compilation et mise à jour des logiciels,
– Recherche de la documentation,

– Création de la charte graphique (jaquette du cédérom et écran furtif)
– Communication institutionnelle sur le projet,
– Recherche de partenaires financiers.

Completed in FR on Dec 29, 2005